Habitat / Programme Habiter Mieux

Programme "Habiter Mieux" de rénovation de l'habitat :
Vous êtes propriétaire d'une maison de plus de 15 ans et vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique ?

 Avec l'aide de la Communauté de Communes, vous pourrez peut-être bénéficier du dispositif Habiter Mieux qui permet d'obtenir des aides financières pour réaliser des travaux afin de mieux se chauffer et de diminuer les factures d'énergie (changement de chaudière, isolation des combles, changement de fenêtres, etc.).

Habiter Mieux c'est pour qui ?

- Vous avez des ressources modestes qui correspondent aux plafonds de ressources fixés par l'ANAH.

- Votre logement a plus de 15 ans.

- Vous n'avez pas obtenu de prêt à taux zéro pour l'acquisition de votre logement les 5 dernières années.

Habiter Mieux, comment est ce que cela fonctionne ?

1. Contactez les services de la Communauté de Communes entre Somme et Loire qui vous transmettra un dossier à compléter.

2. Si vous entrez dans les conditions d'accès au dispositif, vous bénéficierez :

      - d'un accompagnement personnalisé réalisé par un organisme indépendant (évaluation énergétique du logement, conseils sur les bons travaux à réaliser pour atteindre un gain énergétique d'au moins 25%, aide au dépôt des demandes de subventions).

      - d'aides majorés des partenaires du programme.

Ci-dessous vous pouvez consulter la fiche descriptive des conditions  en cliquant sur l'image ci-dessous ou en la téléchargeant au format pdf en cliquant ICI (2 pages)

Pour plus de renseignements, veuillez contacter Delphine Wroblewski  à la Communauté de Communes, pôle de Gueugnon au 03 85 85 12 92 ou par mail à l'adresse suivante :dwroblewski@cceals.fr

ou Elodie Chierico à la Communauté de Communes, pôle de Bourbon Lancy  au 03 85 89 25 50 ou par mail à l'adresse suivante : echierico@cceals.fr

 image_habiter_mieux

 Les autres aides :

Crédit d'impôt pour la transition énergétique, Eco-prêt à taux zéro, TVA à taux réduit,...lien vers le guide des aides financières sur le site de l' ANAH